Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Bourse > Gestion collective : le rôle des analystes financiers

Checklist • Bourse

Gestion collective : le rôle des analystes financiers

20 décembre 2013

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Investir sur des OPCVM via la gestion collective, plutôt que dans des actions en direct, permet de diversifier plus aisément son portefeuille, notamment car cela permet de se positionner sur des marchés parfois difficiles d’accès. Mais c’est aussi s’appuyer sur des gérants et, en amont, sur des analystes, professionnels dont la valeur ajoutée est déterminante. Focus sur le rôle des analystes à travers cinq points-clés avec Florent Eyroulet, analyste financier chez Natixis Asset Management.

Gestion collective : les 5 apports des analystes financiers pour des choix stratégiques

1. Une collecte d’informations permanente

« Chaque matin, nous scrutons, avant l’ouverture des marchés, la presse financière mais également généraliste pour y déceler les informations pertinentes qui impacteront les marchés » souligne Florent Eyroulet, analyste financier chez Natixis Asset Management. Un suivi continu de l’actualité est crucial. Compte tenu de la quantité et de la complexité des données, l’analyste est aidé d’outils, tels que Bloomberg et FactSet, permettant de filtrer ces informations et de fixer des alertes.

2. Une analyse détaillée de la recherche financière externe

Les échanges avec les courtiers partenaires de la société de gestion sont très fréquents. Les analystes consultent la recherche financière externe, c'est-à-dire les rapports écrits par les courtiers : les résultats financiers d’une société, une analyse en profondeur d’un secteur d’activité ou d’une société, un commentaire sur un évènement particulier comme une opération de fusion-acquisition, ou une introduction en Bourse, etc.

3. Un accès direct aux dirigeants des sociétés

« Nous rencontrons plusieurs fois par an en face-à-face la quasi-totalité des dirigeants des sociétés européennes. Nous pouvons donc comprendre en détail leur stratégie et approfondir avec eux certains points qui nous paraissent essentiels » ajoute Florent Eyroulet.

4. Un suivi continu de chaque dossier

Les titres boursiers sont suivis quotidiennement. L’analyste met à jour son argumentaire sur un titre, de manière positive ou négative, dès qu’un événement a un impact sur sa valorisation, comme la publication de résultats, l’évolution de la stratégie du management ou l’acquisition d’une société concurrente. Chaque dossier est valorisé et un objectif de cours est fixé. Les opinions des analystes nourrissent les choix des gérants et permettent, in fine, de construire la gamme d’OPCVM1 dédiée à la clientèle Gestion Privée (voir encadré).

5. Des professionnels spécialisés et expérimentés

Les analystes auxquels la gestion collective fait appel sont spécialisés par secteur d’activité, par zone géographique ou par thème d’investissement (valeurs « Value », Small caps, …). Ils ont une solide expérience des marchés et de leur comportement.

OPCVM : une gamme de fonds sélectionnée par des experts

« Pour déterminer la gamme d’OPCVM dédiée à la clientèle Gestion Privée Caisse d’Epargne, les chargés d'affaires experts Banque Privée et les chargés d’affaires Gestion Privée se réunissent régulièrement avec les sociétés de gestion partenaire de la Caisse d’Epargne : Vega Investment Managers et Natixis Asset Management. Ces comités d'investissement mensuels leur permettent en effet de passer régulièrement en revue les fonds et de déterminer la sélection la plus performante en fonction de l'actualité économique (macro et micro), financière (marchés), géopolitique, etc. Ils aident aussi les chargés d'affaires experts Banque Privée et les chargés d’affaires Gestion Privée à répertorier les OPCVM par classe d’actifs, zone géographique et profil de risque, le tout dans le cadre de la gestion libre mais également dans le cadre de la gestion sous mandat. »

 

Jean-Luc Jomain, Chargé d'affaires expert Banque Privée, Caisse d'Epargne Bourgogne Franche-Comté


Rédaction achevée au 01/12/2013, sous réserve d'évolutions de l'actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

  1. Organismes de placement collectif en valeurs mobilières []

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*