Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Bourse > La loi Sapin 2 vise les « petits » PERP et l’assurance vie : profitable ou non ?

Question-Réponse • Bourse

La loi Sapin 2 vise les « petits » PERP et l’assurance vie : profitable ou non ?

22 février 2017

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

loi sapin 2

PERP : Puis-je récupérer mon argent ?

L’argent versé sur un PERP est normalement bloqué jusqu’à votre départ en retraite, sauf cas exceptionnels dans lesquels vous pouvez racheter votre contrat. La loi Sapin 2 ajoute un nouveau cas de sortie anticipée.

Pour récupérer votre capital, vous devez avoir un PERP inférieur à 2 000 €, ne pas avoir versé dessus depuis au moins 4 ans et ne pas dépasser un certain montant de revenus.

Voici une opportunité pour disposer de liquidités jusqu’alors inaccessibles et faire des investissements plus en rapport avec vos nouveaux objectifs patrimoniaux. Reportez-vous par ailleurs aux conditions propres à chaque assureur.

Assurance vie : Remise en question ? Il faut relativiser.

Baisse des rendements des fonds en euros ? Blocage éventuel des capitaux ? Vous avez des contrats d’assurance-vie et vous vous demandez s’il est toujours opportun d’y placer votre épargne. La réponse est positive.

 

« Voici une opportunité pour disposer de liquidités jusqu’alors inaccessibles et faire des investissements plus en rapport avec vos nouveaux objectifs patrimoniaux. » Vincent Dubuisson, ingénieur patrimonial en Caisse d’Epargne Normandie.

 

En cas de crise, certains mouvements sur vos contrats d’assurance-vie (euros ou unités de compte), pourraient être bloqués, en tout ou partie, pour une durée limitée. Il faut cependant relativiser :

  • La mise en place de ces restrictions doit être justifiée par des circonstances exceptionnelles, telle une crise financière majeure ou une hausse brutale des taux…
  • Le blocage serait alors de courte durée : 3 mois renouvelable une fois, soit 6 mois maximum.
  • Cette procédure de limitation était déjà prévue dans certaines circonstances, la loi Sapin 2 ne fait que la généraliser.

Cette mesure a pour objectif de protéger votre épargne en mettant les assureurs à l’abri de retraits massifs et simultanés d’une partie des épargnants.

Cas exceptionnels de déblocage :

  • invalidité grave ;
  • expiration des droits au chômage suite à un licenciement ;
  • cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire ;
  • décès du conjoint ou du partenaire de PACS ;
  • surendettement ;
  • acquisition de la 1ère résidence principale à l’âge de la retraite.

Rédaction achevée au 22/02/2017, sous réserve d'évolutions de l'actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*