Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Bourse > L’oeil sur les marchés – juin 2015

Décryptage • Bourse

L’oeil sur les marchés – juin 2015

17 juin 2015

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Contexte économique, évolution des indices… Nos experts font le point sur les marchés financiers. Ce qu’il faut retenir du mois de juin 2015.

L oeil sur les marches
    • Etats-Unis : Une remontée des taux directeurs pour fin 2015 ?
      D’un côté, des mauvaises nouvelles pour le 1er trimestre 2015 : le PIB estimé à +0,2 %, a été révisé à -0,7 %.
      D’un autre côté, des nouvelles encourageantes pour le 2ème trimestre 2015 : créations d’emplois de nouveau robustes, poursuite de la baisse du chômage, reprise du secteur immobilier… Dans ce contexte, les anticipations de remontée des taux de la Fed sont repoussées au 4ème trimestre 2015.
    • Zone euro : Le scénario déflationniste écarté
      La mise en place de la politique de Quantitative Easing (QE) de la BCE a été un succès : le risque déflationniste semble s’être éloigné. Ainsi, les anticipations de croissance s’élèvent désormais à 1.5 % en 2015 et à 2 % pour 2016 ; niveau qui n’avait pas été atteint depuis la crise de 2008. Ces bonnes nouvelles, si elles des confirmaient, laisseraient la place à une reprise de la distribution de crédit et une hausse de l’inflation anticipée. Seule ombre au tableau, la situation financière de la Grèce qui reste tendue et continue de faire l’actualité : malgré un premier remboursement au FMI, un compromis entre la Grèce et ses créanciers reste à trouver.
    • Marchés : De la volatilité
      L’équilibre est toujours en faveur de la zone euro même si les marchés actions européens ont terminé le mois de mai légèrement en baisse, avec toujours un point d’attention sur l’euro/dollar. L’évènement marquant du mois a été le retour de la volatilité sur les emprunts d’Etat avec un 10 ans allemand passant de 0,37 % à 0,72 % mi-mai, pour revenir sur un niveau de 0,49 % fin mai. L’annonce de la BCE de poursuivre son programme de QE jusqu’à son terme de juin 2016, a effacé les craintes des marchés actions et fait baisser les rendements obligataires, qui vont rester volatiles.

Bourse juin 2015

Rédaction achevée au 17/06/2015, sous réserve d'évolutions de l'actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*



*champs obligatoires