Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Famille > Prévoyance et gestion patrimoniale : les bonnes questions à vous poser

Mémo • Famille

Prévoyance et gestion patrimoniale : les bonnes questions à vous poser

18 avril 2014

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Que se passerait-il pour les personnes qui vous sont chères s'il vous arrivait quelque chose ? Qu'adviendrait-il de votre vie au quotidien ? Et de la leur ? Et de vos objectifs de transmission ? Frédéric Jacob, responsable Animation Gestion Privée à la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou Charente, développe les principales questions à vous poser en fonction de votre profil pour vous permettre de répartir vos cotisations selon un objectif précis de prévoyance (perte d'autonomie, décès, obsèques), sans remettre en question votre stratégie patrimoniale.

Prévoyance et gestion patrimoniale les bonnes questions à vous poser

« Si je perds mon autonomie, quels sont les soutiens possibles ? »

Une perte d’autonomie se traduit généralement à la fois par une perte de revenu et par de nouveaux besoins matériels qu’il est difficile d’envisager, d'autant plus lorsque vous êtes actif. L’assurance dépendance vous permet de pallier l’un et l’autre, par le versement d’une rente à vie et l’octroi d’une assistance matérielle et humaine, sans avoir à solliciter outre mesure vos proches ou votre entourage, et sans avoir à réaliser d'arbitrages patrimoniaux défavorables.

« Ma famille est-elle protégée s’il m’arrive quelque chose ? »

Les assurances décès (ou assurances famille) prévoient le versement d’un capital pour aider votre conjoint ou votre famille à maintenir un niveau de vie comparable en cas de décès ou de perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA), sans avoir à agir dans l'urgence en vendant des biens immobiliers et mobiliers ou en rachetant un placement avant son terme, par exemple. Pour les couples avec enfants à charge, sachez qu'une rente éducation est prévue pour subvenir à l'éducation de vos enfants.

« En cas de décès, comment soulager mes proches du souci des obsèques ? »

« Outre l’appui financier apporté par le capital versé, les assurances obsèques représentent un certain confort moral pour l’assuré et sa famille », considère Frédéric Jacob. Consignant vos volontés, elles facilitent les décisions à prendre pour les obsèques, dont l’organisation est aussi simplifiée pour vos proches par des prestations d’assistance (information, conseil, recherche de prestataires, funéraires, etc.). Pour plus de précisions sur les conditions, cliquer ici.

Afin de définir les solutions les plus adaptées à vos attentes et à votre situation familiale et patrimoniale, votre chargé d'affaire Gestion Privée vous aidera à effectuer un bilan prévoyance, en commençant par recenser les protections dont vous bénéficiez peut-être déjà. « Si vous êtes salarié, vous profitez peut-être d’une assurance collective décès et accident », précise Frédéric Jacob. Certaines mutuelles proposent aussi une assistance ou une indemnité en cas d’invalidité ou de décès.
Votre conseiller vous aidera ensuite à vérifier ce qui est couvert, dans quelle mesure et sous quelles conditions (certains contrats ne pouvant pas, par exemple, être souscrits après un certain âge). Il sélectionnera enfin avec vous les produits auxquels vous avez droit.

 

Rédaction achevée au 14/04/2014, sous réserve d’évolutions de l’actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires en vigueur.

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*



*champs obligatoires