Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Mécénat > Rigoletto de Verdi : Où l’on découvre qu’un petit compromis permet un grand triomphe…

Actualités • Mécénat

Rigoletto de Verdi : Où l’on découvre qu’un petit compromis permet un grand triomphe…

24 février 2016

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

La Caisse d'Epargne aime la musique classique et vous offre tous les deux mois une anecdote sur une oeuvre ou un compositeur.

concert radio classique

Venise, 1850. Le prestigieux théâtre de La Fenice commande à Verdi un opéra. A l’époque, le compositeur est déjà si célèbre qu’il peut se permettre de choisir le sujet qui lui plaît ! Seulement voilà, Verdi veut absolument adapter Le roi s’amuse de Victor Hugo, une pièce qui, 20 ans plus tôt, a été violemment censurée…

Pour Verdi, Le roi s’amuse est « le plus grand drame des temps modernes ». Mais pour les censeurs de l’époque, c’est plutôt « un exemple répugnant d’immoralité » ! Pourquoi tant de haine ? L’histoire raconte comment le roi François 1er, décrit comme particulièrement dépravé, séduit la fille du bouffon Triboulet. Perçue comme une critique de la monarchie, la pièce d’Hugo est interdite dès sa première représentation à Paris.

Mais Verdi tient vraiment à adapter cette pièce-là et pas une autre ! Le livret de son opéra suit d’ailleurs fidèlement le sulfureux texte d’Hugo. Alors, comment contourner la censure ? En négociant avec le pouvoir. Après plusieurs échanges houleux, le compositeur et les censeurs parviennent à s’accorder. Il n’est plus question d’un roi, mais d’un duc. L’action ne se passe plus à Paris, mais à Mantoue. Quant au héros, il change aussi de nom : Triboulet devient Rigoletto et donne son nom à l’opéra. Enfin, certaines scènes jugées trop immorales sont tout simplement supprimées…

Malgré les modifications imposées, Verdi considère Rigoletto comme sa plus belle œuvre. Et, depuis ce jour, La donna è mobile est un des airs d’opéra les plus connus au monde. Contrairement à la pièce d’Hugo, Rigoletto est un triomphe ! Le public en émoi acclame Verdi et exige même deux rappels.

Les Grandes Soirées Radio Classique Caisse d'Epargne

Animées d’une même philosophie : mettre en avant les talents des régions en permettant aux artistes de rayonner partout en France, la Caisse d’Epargne et Radio Classique se sont rapprochées pour donner encore plus de retentissement à leur initiatives. Depuis décembre 2013, les deux partenaires proposent une série de concerts dans des lieux d’exception partout en France, avec des artistes et des chefs d'orchestre reconnus. Pour chaque concert, les clients Caisse d'Epargne peuvent bénéficier de 20% de réduction sur leurs billets. Retrouvez la liste complète des Grandes Soirées Radio Classique Caisse d’Epargne ici, et découvrez les tarifs qui vous ont été réservés grâce à votre carte bancaire sur www.espritmusique.fr. 

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*