Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Retraite > Produits d’épargne retraite : 3 critères pour choisir

Checklist • Retraite

Produits d’épargne retraite : 3 critères pour choisir

21 octobre 2013

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Pour bien préparer votre retraite, il ne vous suffit pas d’économiser : vous devez également sélectionner des produits d'épargne et bien comprendre les conditions dans lesquelles vous pourrez en profiter. Trois critères pour choisir.

Produits d’epargne retraite : 3 criteres pour choisir

1. Votre optique de transmission patrimoniale

Si vous souhaitez coupler votre retraite avec une optique de transmission patrimoniale, pour aider vos enfants et petits-enfants par exemple, les produits qui permettent de garder le contrôle de votre capital et de transmettre dans des cadres fiscaux spécifiques, comme l’assurance vie, le PEA (Plan d’épargne en actions) ou l’immobilier, sont à privilégier. Toutefois, si la transmission fait partie de vos objectifs prioritaires, vous devez tout de même vous ménager un capital suffisant dans lequel puiser, afin de faire face à vos besoins futurs.

2. Vos besoins futurs

Si vous souhaitez par exemple voyager ou financer des loisirs, , vous pouvez vous orienter vers l’immobilier locatif mais aussi investir sur des supports en euros dans une assurance vie ou des actions de rendement dans un PEA, en optant alors pour une sortie en capital. Si vous avez plutôt besoin d’un revenu récurrent pour faire face à certaines dépenses comme les soins médicaux, l’aide à domicile ou la maison de retraite, ou si vous n’avez pas d'héritiers et que vous cherchez la simplification et la sécurité des revenus, les produits à sortie en rente, comme le Perp (plan épargne retraite populaire), par exemple, peuvent être adaptés.

3. Votre situation fiscale

Par exemple, si vous êtes soumis à un impôt sur le revenu élevé, vous aurez tout intérêt à vous orienter vers les produits permettant des déductions d’impôts ou des réductions de l’assiette d’imposition, comme les dispositifs immobiliers locatifs (Duflot, LMNP1) ou le Perp (Plan épargne retraite populaire) par exemple. Mais la réduction de l’impôt ne doit pas être le seul critère de la décision d’investissement.

Compte tenu du fait que la retraite peut durer jusqu’à 30 ans, voire au-delà, vous devez intégrer de la flexibilité dans la préparation de votre retraite, afin de pouvoir faire évoluer votre épargne au cours de cette période.
 

Rédaction achevée au 09/09/2013, sous réserve d’évolutions de l’actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

  1. Loueur en meublé non professionnel []

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*



*champs obligatoires