Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Retraite > Préparer sa retraite et profiter de déductions fiscales avec le PERP

Mémo • Retraite

Préparer sa retraite et profiter de déductions fiscales avec le PERP

21 octobre 2013

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Contrat d’assurance vie multisupport, le PERP Caisse d'Epargne (plan d’épargne retraite populaire) vous permet de disposer d'un complément de revenu qui vous sera versé à vie, sous forme de rente, pendant toute la durée de votre retraite et de déduire, chaque année, vos versements de votre revenu imposable. Zoom sur un placement adapté pour préparer sa retraite.

perp retraite

Si vous souhaitez vous constituer à votre rythme une épargne sur la durée en vue de votre retraite, le PERP est l’un des produits d’épargne dédiés.

AVANT LA RETRAITE : se constituer un complément de revenu pour sa retraite dans un cadre fiscal spécifique

Pendant la période d'épargne, vous épargnez sur votre contrat, via un versement initial, des versements1 réguliers et/ou complémentaires. Naturellement, plus vous versez tôt et régulièrement, plus vous augmentez vos perspectives de disposer d'un montant de revenu complémentaire élevé au moment de la retraite.

Avec le PERP, vous pouvez notamment :

      • Déduire chaque année vos versements sur votre PERP de votre revenu imposable2,3

        Chaque année, chaque membre de votre foyer fiscal peut déduire les sommes versées sur son PERP de ses revenus imposables4, même s’il est inactif, dans la limite d’un plafond global égal à la différence entre :

        • d’une part :
          • dans la limite de 10 % des revenus d’activité professionnelle de l’année précédente5, limités à 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale de l’année précédente, soit une déduction maximale de 29 097 euros pour les versements effectués en 2013,
            OU
          • à hauteur de 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale de l’année précédente si votre revenu est inférieur à ce plafond annuel, soit une déduction de 3 637 euros pour les versements de 2013.
        • et d'autre part, le montant cumulé des cotisations correspondant à l'épargne retraite constituée le cas échéant dans le cadre professionnel.

    • Choisir un mode de gestion6 selon vos objectifs et votre profil d’investisseur
      Vous pouvez moduler votre PERP, selon que vous privilégiez :

      • la sécurité totale (Dimension Sécurité)
        Les versements sont investis entièrement sur un support en euros 100 % sécurisé.
      • la gestion libre de votre contrat (Dimension Liberté)
        Vous investissez librement vos versements parmi un support en euros sécurisé et 15 supports en unités de compte7, selon votre profil d'épargnant pour conjuguer sécurité et recherche de performance sur le long terme moyennant une certaine prise de risque.
        Pour accéder à cette dimension, il sera nécessaire de renoncer expressément à la sécurisation progressive de vos droits8.
      • une gestion déléguée (Dimension Horizon)
        En confiant la gestion à nos experts, vous profitez du potentiel de rendement des marchés financiers tout en sécurisant vos droits acquis sur votre contrat à l’approche de la retraite9.

        • Augmenter régulièrement et automatiquement vos versements réguliers
          Vous pouvez opter pour l'indexation automatique de vos versements réguliers10 sur l'évolution du coût de la vie. Vous pouvez la suspendre à tout moment.

AU MOMENT DE LA RETRAITE : percevoir un complément de revenus adaptés à sa situation

Les droits acquis sur votre contrat sont convertis en rente à vie. Vous pouvez alors :

      • choisir une rente viagère simple
      • choisir une rente viagère modulable11 :
        • un montant plus élevé les premières années (pour payer les études des enfants, rembourser un crédit immobilier en cours, etc.) et moindre ensuite,
        • un montant moins élevé au début et plus important ensuite (pour préserver son autonomie financière plus tard, compenser la baisse du revenu du conjoint lors de la retraite, etc.).
      • opter pour la réversion de la rente.
        Si un bénéficiaire est désigné, votre conjoint par exemple, il percevra 60 % ou 100 % (selon votre choix) du montant de votre rente garantie après votre décès12.
        Sachez enfin que, comme tout revenu, cette rente sera imposable.

Jouez la complémentarité entre PERP et assurance vie

Si le PERP est particulièrement adapté pour préparer sa retraite, l’assurance vie l’est tout autant. Il est d’ailleurs intéressant d’associer les deux car cela permet notamment :

      • Un seul effort d’épargne
        L’économie d’impôt réalisée grâce au PERP peut être réinvestie dans un contrat d’assurance vie.
      • Un double effet
        Un complément de revenu à la retraite à vie avec le PERP et un capital en cas de besoin, sur simple demande, avec l’assurance vie13.
      • Des caractéristiques fiscales spécifiques complémentaires
        Le PERP permet de déduire de son impôt sur le revenu imposable ses versements14 de l’année dans la limite d'un plafond global et l’assurance vie offre une fiscalité spécifique, notamment en cas de rachat.

Le PERP Caisse d’Epargne est un contrat de groupe sur la vie souscrit par le GERCE (Groupement Epargne Retraite Caisse d’Epargne) auprès de CNP Assurances, entreprise régie par le Code des assurances. Distribué par votre Caisse d’Epargne.

Rédaction achevée au 09/09/2013, sous réserve d’évolutions de l’actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

  1. Dénommés “cotisations” dans la notice. []

  2. Ce plafond inclut les versements sur d'autres dispositifs d'épargne retraite individuels ou collectifs. Selon les dispositions légales et contractuelles en vigueur. []

  3. Selon les dispositions légales et contractuelles en vigueur []

  4. Selon les dispositions légales et contractuelles en vigueur []

  5. Nets de cotisations sociales et frais professionnels. []

  6. Intitulé "Dimension de gestion" dans la notice. []

  7. Les montants investis dans des supports en unités de compte sont sujets à des fluctuations à la hausse et à la baisse. []

  8. Selon les dispositions légales et contractuelles en vigueur. []

  9. Les montants investis dans des supports en unités de compte sont sujets à des fluctuations à la hausse et à la baisse. []

  10. Sur la base de l’évolution annuelle du plafond de la Sécurité sociale. []

  11. Selon les dispositions légales et contractuelles en vigueur. []

  12. Selon les dispositions légales et contractuelles en vigueur. []

  13. Selon les dispositions légales et contractuelles en vigueur. []

  14. Selon les dispositions légales et contractuelles en vigueur. []

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*