Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Assurance vie > Assurance vie : comment optimiser votre contrat ?

Décryptage • Assurance vie

Assurance vie : comment optimiser votre contrat ?

21 mars 2019

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

390 Avis

La baisse de rendement des fonds en euros, depuis plusieurs années, incite les épargnants à diriger une partie de leur épargne vers des fonds plus dynamiques. Une stratégie de diversification efficace, sous réserve de bien en mesurer les risques. Explication avec Franck Delaunay, Chargé d’Affaires Gestion Privée, à la Caisse d’Epargne Normandie.

Le couteau suisse des épargnants

L’assurance vie a encore de beaux jours devant elle ! Les Français – dont 38 millions ont souscrit au moins un contrat de ce type, selon la Fédération française des assurances (FFA) – continuent d’y trouver une réponse efficace à leurs différents objectifs. Véritable couteau suisse de l’épargne, ce placement permet en effet de se constituer un capital au long cours, avec une garantie sur le fonds en euros, de disposer librement de son épargne à tout moment, pour y effectuer des retraits, et de transmettre ses capitaux en cas de décès aux bénéficiaires de son choix1. Le tout, avec une fiscalité plutôt favorable2 (voir notre article : Assurance vie en 2018 : faites le point)

Une stratégie de diversification pour optimiser votre contrat

Reste que le fonds en euros, pièce maîtresse de ces contrats (70 % des versements en 2018 selon le rapport de la FFA), a perdu de sa superbe, avec un rendement qui est passé de 5,3 % en 2000 à 1,6 % en moyenne en 2018. La faute à la forte baisse des taux obligataires, qui impactent ces fonds composés à plus de 80 % d’obligations d’Etats et d’entreprises. Raison de plus pour réagir, en mettant en place avec son conseiller, une stratégie de diversification. « En matière de gestion de patrimoine, il est important d’avoir une approche globale, en cohérence avec les attentes et le profil d’investisseur du client. Dans le respect de ses exigences, objectifs, besoins, situation financière et connaissance en matière financière, diversifier son contrat d’assurance vie est un levier clef pour répondre à un besoin de façon plus précise et adaptée, tant sur la durée d’investissement que sur le rendement envisagés » explique Franck Delaunay, Chargé d’Affaires Gestion Privée à la Caisse d’Epargne Normandie. « A l’abri des fluctuations des marchés, le fonds en euros est une sorte de valeur refuge au sein du contrat. Mais c’est également une réserve financière que le client peut investir sur des unités de compte. En adaptant la quantité d’unités de compte (un pourcentage du contrat de l’assurance vie) et en choisissant des placements selon son profil d’investisseur, son appétence au risque et ses affinités de placement (start-up, santé, développement durable…), le client peut profiter du potentiel de rendement qu’offrent les marchés financiers.»1

Privilégier les versements réguliers

Mettre en œuvre une stratégie de diversification ne signifie pas investir à tout va sur des fonds susceptibles de réaliser de meilleures performances que le fonds en euros. En effet, avec les unités de compte, le capital, au bout du compte, n’est jamais garanti. Il est donc important d’évaluer avec votre conseiller la part de risque qui correspond le mieux à vos objectifs.
« Pour optimiser son investissement, rappelle Franck Delaunay, la règle de base est d’investir régulièrement et de sécuriser au fur et à mesure ses plus-values. » Mettre en place un dispositif de versements programmés (mensuels, trimestriels…) permettra de disposer de plusieurs portes d’entrée sur les marchés et de lisser les performances comme le risque. De même, adopter un dispositif de report automatique des plus-values sur le fonds en euros, à partir d’un certain seuil, contribuera à préserver ses gains et donc à limiter les risques.
Enfin, autre piste à suivre en matière de diversification, la souscription de plusieurs contrats, avec différentes approches de gestion (sécurisée, dynamique…), pour répondre à différents objectifs bien identifiés (complément de retraite, transmission à ses proches…). « Bénéficier de l’accompagnement Gestion Privée, ajoute Franck Delaunay, c’est apporter une réponse sur mesure à nos clients et construire des portefeuilles adaptés à leurs profils d’investisseurs. Faire le point régulièrement et ajuster si besoin, cela fait partie de la promesse relationnelle et de notre engagement dans la durée auprès de nos clients. »

L’assurance vie c’est…
• La sécurité d’un fonds en euros ;
• Une offre diversifiée d’unités de compte2 ;
• Des outils de gestion adaptés aux besoins et exigences ;
• Une épargne disponible à tout moment ;
• Une fiscalité avantageuse1 ;
• Un outil de transmission privilégié.

Rédaction achevée au 22/02/2019, sous réserve d'évolutions de l'actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

(1) Les contrats multisupports présentent un risque de perte en capital. Les montants investis sur des supports en unités de compte sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse.

(2) Dans les limites et conditions de la réglementation fiscale en vigueur.

Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Notez de 1 à 5,
5 étant la plus haute note

À découvrir

 
Rendez-vous ?
Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*