Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Bourse > L’œil sur les marchés financiers : août 2019

Décryptage • Bourse

L’œil sur les marchés financiers : août 2019

19 août 2019

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

275 Avis

Contexte économique, évolution des indices… Nos experts font le point sur les marchés financiers. Ce qu’il faut retenir au mois d'août 2019.

Environnement macro-économique

Les tensions commerciales ont repris de plus belle. Trump a annoncé de nouveaux tarifs de 10 % sur les USD300 milliards d’imports restants, dès le 1er septembre. Le yuan a faibli et franchit la barre des 7.0, ajoutant au stress des marchés.
La Fed en mode protection… La Fed a baissé ses taux de 25bp en juillet, mais n’a pas annoncé un nouveau cycle à la baisse. Cependant, pour protéger l’économie américaine, elle reste prête à baisser à nouveau. En vue des guerres commerciales, les marchés s’attendent à encore deux baisses cette année. Du côté européen, la BCE s’apprête aussi à une nouvelle baisse de taux, voire même une relance de son programme d’achats d’obligations.
Pas de récession américaine… pour le moment. Le secteur manufacturier reste faible, mais les services, la consommation et le marché de l’emploi sont solides. De plus, les taux plus bas devraient aider le marché immobilier. Les risques à la baisse persistent, surtout autour du commerce mondial, mais n’indiquent pas encore de récession.
La croissance chinoise souffre de la dispute commerciale, mais la production industrielle et les ventes montrent une stabilisation. Si le yuan reste autour de 7 et ne faiblit pas beaucoup plus, on peut espérer éviter une tension supplémentaire.
En Europe, la croissance reste otage des disputes commerciales, particulièrement dans le secteur manufacturier. L’incertitude liée au Brexit et le risque d’une sortie sans accord fin octobre continuent de peser sur le sentiment. En revanche, la BCE devrait apporter son soutien dès septembre, et Christine Lagarde devrait poursuivre dans la même lignée.

Environnement des marchés

L’annonce surprise de Donald Trump le 1er août de nouveaux tarifs sur les imports chinois a fait chuter les marchés actions assez nettement depuis le début du mois. Une stabilisation pourrait se profiler, avec des banques centrales très accommodantes et des résultats trimestriels plutôt positifs. Le S&P500 a corrigé de 4.5 % et le Stoxx600 de 4.7 % avant de se rétablir légèrement.
Les marchés obligataires ont aussi réagi au renouveau des tensions commerciales, et les taux souverains ont fortement baissé, avec des attentes de baisse de taux des banques centrales dans les mois à venir. Le rendement à 10 ans du Trésor américain a touché les 1.59 % avant de rebondir à 1.76 %. Le rendement allemand est sous le taux dépositaire de la BCE, à -0.56 %.
Un des rares bénéficiaires de ces tensions est l’or, qui a brièvement percé les USD1500 par once, alors que le pétrole a chuté de 12 %, avec le Brent à USD57 par baril actuellement.

Rédaction achevée au 09/08/2019 par Natixis, sous réserve d'évolutions de l'actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Notez de 1 à 5,
5 étant la plus haute note

À découvrir

 
Rendez-vous ?
Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*