Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Bourse > L’oeil sur les marchés financiers – avril 2017

Décryptage • Bourse

L’oeil sur les marchés financiers – avril 2017

10 mai 2017

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Contexte économique, évolution des indices… Nos experts font le point sur les marchés financiers. Ce qu’il faut retenir du mois de avril 2017.

Etats-Unis : Une dynamique qui se maintient… jusqu’à quand ?

Aux Etats-Unis, le secteur manufacturier maintient son accélération, comme le montre par exemple l’indice ISM qui atteint son plus haut niveau depuis août 2014, à 57,7. Le PIB américain devrait continuer de se montrer solide du fait d’un environnement favorable à la consommation des ménages – plein emploi, pouvoir d’achat en hausse – et grâce à la reprise des dépenses d’investissement dans le secteur pétrolier. Néanmoins, l’échec récent du remplacement de l’Obamacare suscite des interrogations sur la capacité de D. Trump à mettre en œuvre les mesures phares de son programme : baisse des impôts, hausse des dépenses militaires et plan d’infrastructures.

Zone euro : Les investisseurs dans l’attente du nouvel hôte de l’Elysée

En Europe, les indicateurs d’activité industrielle sont toujours au beau fixe. La croissance continue d’être portée par la consommation privée (ménages, entreprises) et par un coût du crédit modéré, facteur de soutien durable pour l’économie de la zone. La politique monétaire devrait rester accommodante au cours des prochains trimestres. Dans l’immédiat, les investisseurs ont les yeux rivés sur les élections présidentielles françaises – en attendant les élections législatives - dont le dénouement devrait permettre d’établir des perspectives positives à moyen terme, pour la France et pour la zone Euro.

Marchés : Un environnement toujours favorable aux actions européennes

Les marchés obligataires ont semblé bien réagir à la remontée très attendue des taux directeurs de la Fed en mars prochain. En 2017, nous n’anticipons pas de changement majeur d’orientation de la BCE, toutefois, comme les autres grandes banques centrales mondiales, elle entamera à moyen terme un long processus de normalisation monétaire. Le marché actions européen a bénéficié des très bons fondamentaux macroéconomiques et d’un léger repli de la perception du risque politique entourant les élections françaises.

 

tableau bourse avril 2017

Rédaction achevée au 10/05/2017, sous réserve d'évolutions de l'actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*