Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Fiscalité > Comprendre les placements financiers : vous avez dit OPC

Décryptage • Fiscalité

Comprendre les placements financiers : vous avez dit OPC

18 juin 2018

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

50 Avis

Premier volet de notre mini-lexique sur les supports financiers, les organismes de placement collectif (OPC) sont des portefeuilles de valeurs mobilières gérés par des sociétés de gestion et détenus sous forme de parts par des investisseurs. Il en existe deux grandes catégories : les organismes de placement collectif de valeurs mobilières (OPCVM), commercialisés dans l’Union européenne ; et les fonds d’investissement alternatifs (FIA), commercialisés en France, et composés principalement des Sociétés d’investissement à capital variable (SICAV) et des Fonds communs de placement (FCP). Les OPC constituent un bon moyen d’investir à moyen-long terme, au sein d’un compte-titres, d’un PEA ou d’une assurance vie, en bénéficiant d’une grande diversification, en contrepartie d’une prise de risque de perte en capital pouvant être partielle ou totale (voir encadré). On compte environ 4 540 FIA et 3 140 OPCVM commercialisés en France (source AMF - rapport annuel 2017). Au même titre que les sociétés de gestion, les OPC doivent recevoir un agrément de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Notez de 1 à 5,
5 étant la plus haute note

À découvrir

 
Rendez-vous ?
Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*