Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Immobilier > Les rendements élevés des SCPI séduisent les épargnants

Question-Réponse • Immobilier

Les rendements élevés des SCPI séduisent les épargnants

24 avril 2015

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Toujours autant sollicitées par les investisseurs, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ont encore réalisé de bonnes performances en 2014, en affichant un rendement brut entre 4,5 et 5 % (1) . Les secrets d’une réussite.

Les rendements élevés des SCPi séduisent les épargnants

Combien peuvent rapporter les SCPI ?

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ( SCPI ) gèrent un patrimoine immobilier et redistribuent les loyers aux épargnants. Celles qui ont investi dans des bureaux ou des commerces profitent de la rentabilité locative élevée de ces biens. En moyenne, en 2014, elles ont donc rapporté avant imposition 5,08 % selon l’Institut de l’épargne immobilière et foncière. Parmi celles gérées par Ciloger, la SCPI Atout Pierre Diversification (2) a servi un taux de 5,21 %, Pierre Plus (3) 5,01 % et ActiPierre Europe(4) 4,70 %.

Comment ce rendement est-il calculé ?

Il correspond aux revenus distribués aux épargnants qui possèdent des parts, par rapport au prix de celles-ci. Il est net des frais de gestion de la SCPI et s’entend hors fiscalité.

Quelle est la rentabilité après impôt ?

Les revenus versés par les SCPI sont soumis aux prélèvements sociaux (15,5 %) et à l’impôt sur le revenu au taux marginal. Tout dépend donc de la situation de chaque contribuable. « Les Français lourdement imposés peuvent avoir intérêt à loger leurs parts de SCPI dans leur contrat d’assurance vie afin de bénéficier de la fiscalité de celle-ci », conseille Didier Bezolles, Responsable Animation Gestion privée à la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes.

Est-ce le meilleur placement aujourd’hui ?

« Le meilleur placement est celui qui répond à vos objectifs », rappelle Frédéric Jacob, Responsable Animation Gestion privée à la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes.
Un placement en actions peut s’avérer plus performant certaines années (5). Mais le risque et la volatilité en contrepartie d’un meilleur rendement peuvent conduire à des revenus plus irréguliers.

Les SCPI pourront-elles longtemps maintenir de tels rendements ?

Cela dépendra de la bonne tenue du marché des bureaux et des commerces, notamment de l’évolution des loyers. Si les revenus qu’elles distribuent à leurs souscripteurs ont décliné ces dernières années, cette baisse ne s’est faite que très progressivement car elles veillent à maintenir une grande régularité. « En général, les SCPI ont peu de locaux vacants et les loyers encaissés se maintiennent », observe Frédéric Jacob. « Leur patrimoine immobilier est diversifié, notamment sur différentes villes et parfois plusieurs pays. Cela permet de réduire les risques. »

Peut-on espérer aussi des plus-values ?

Le prix des parts de SCPI varie selon la valeur de leur patrimoine, régulièrement expertisé, et de la demande des épargnants désireux d’accéder à ce placement. Il s’est en moyenne régulièrement apprécié ces dernières années. « Les SCPI font partie des placements immobiliers et sont donc à envisager comme un placement de long terme, sur une durée supérieure à dix ans », conclut Didier Bezolles.

Rédaction achevée au 20/04/2015, sous réserve d'évolutions de l'actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

(1) ASPIM Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Investir dans une SCPI peut comporter un risque de perte en capital.

(2)ATOUT PIERRE DIVERSIFICATION a été distinguée par le magazine Mieux Vivre Votre Argent en obtenant le premier prix 2014 des SCPI diversifiées, grâce au haut niveau et à la régularité de ses performances mesurées sur cinq ans.

(3)PIERRE PLUS est une SCPI à capital variable, investie majoritairement en murs de commerces.

(4)ACTIPIERRE EUROPE est une SCPI à capital variable.

(5)Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Investir dans une SCPI peut comporter un risque de perte en capital.

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*