Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Mécénat > Des ordinateurs au service d’un savoir-faire ancestral

Mémo • Mécénat

Des ordinateurs au service d’un savoir-faire ancestral

27 novembre 2017

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Très engagée dans la sauvegarde du patrimoine, la Caisse d’Epargne poursuit son partenariat avec le Groupement des entreprises de restauration de monuments historiques (GMH), en équipant les apprentis tailleurs de pierre d’ordinateurs adaptés à leur formation. De quoi mettre la technologie au service de l’Histoire.

Ils étaient une douzaine de jeunes, réunis le 3 novembre dernier, dans le cadre du Salon du Patrimoine, à Paris, tous issus de la promotion 2016-2018 du Brevet professionnel de taille de pierre en monuments historiques (BPMH). A cette occasion, ils ont reçu un ordinateur équipé d’un logiciel de dessin assisté par ordinateur (DAO), Autocad, remis par Cédric Mignon, directeur du Développement Caisse d’Epargne. Un outil indispensable pour ces apprentis qui partagent leur temps entre école et entreprise de façon à acquérir ce métier et intégrer « la grande famille des monuments historiques », comme dit Mathieu Gall, lauréat de la promotion précédente.
« Quand on est une banque qui a 200 ans d’histoire, il est particulièrement important d’aider les jeunes qui s’intéressent au patrimoine et à sa restauration, rappelle Cédric Mignon. C’est pourquoi nous soutenons le BPMH depuis 2014, en participant au financement et à la promotion de cette formation, mais aussi en aidant les apprentis à acquérir leur équipement. »
Après la traditionnelle caisse à outils du tailleur de pierre, offertes à la précédente promotion, c’est donc un ordinateur équipé en DAO que la Caisse d’Epargne a choisi de leur fournir. « Parce que les métiers du patrimoine sont aussi concernés par les nouvelles technologies et qu’elles vont leur permettre d’allier le meilleur de la tradition et de la modernité », poursuit Cédric Mignon. En souhaitant, pour conclure, que ces jeunes diffusent leur exemple « pour donner à d’autres l’envie d’embrasser cette carrière au service du patrimoine. »

Cédric Mignon, directeur du Développement Caisse d’Epargne

« Quand on est une banque qui a 200 ans d’histoire, il est particulièrement important d’aider les jeunes qui s’intéressent au patrimoine et à sa restauration. Nous sommes fiers d’apporter notre soutien à leur formation. »

Mathieu Gall, lauréat 2017 avec mention bien

« Tailleur de pierre dans la restauration de monuments historiques est un métier de passion qui donne une grande ouverture d’esprit. On rentre dans la pierre et dans son histoire. Cela donne beaucoup de satisfaction sur le plan intellectuel. »

Max, promotion 2016-2018

« Nous continuons à faire des relevés manuels sur les chantiers avec des outils traditionnels, à l’équerre, au compas et au mètre, mais l’ordinateur et le logiciel de DAO sont devenus incontournables pour le dessin et le tracé. »

Oriane, promotion 2016-2018

« Je suis venue à ce métier pour son côté concret et par affinité avec la matière. Aujourd’hui on ne peut plus l’imaginer sans l’informatique et la technologie. L’ordinateur fait partie de notre caisse à outils. »

Kevin, promotion 2016-2018

« Tailleur de pierre en monuments historiques est un métier qui demande beaucoup de compétences et une solide formation. Mais sur le terrain, plus on avance, plus se rend compte de l’héritage qui nous est transmis et de la richesse de ce métier. »

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*