Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Mécénat > Gravé dans la roche

Mémo • Mécénat

Gravé dans la roche

27 novembre 2017

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Où l’on découvre comment la technologie arrive à la rescousse du patrimoine.

Depuis quelques années, un tailleur de pierre pas comme les autres aide les musées et les particuliers. Très rapide, il peut réaliser en une semaine un chapiteau de colonne antique, là où les autres sculpteurs mettent plus d’un mois. Quel est son secret ?

C’est simple, il s’agit d’un robot ! Depuis 2010, une petite entreprise de Saône-et-Loire perfectionne ce robot tailleur de pierre précis et incroyablement rapide. Il est capable de fidèlement reproduire une sculpture existante, que ce soit une statue de personnage ou un élément de décor. Concrètement, comment un robot peut-il parvenir à une telle prouesse ?

Il faut d’abord scanner l’œuvre originale en trois dimensions et la numériser dans une très haute définition. Puis, à l’aide de cette image 3D, on programme le robot pour qu’il taille la pierre en dégageant une forme identique à l’originale… Enfin, le bras du robot entre dans les détails, en dégageant les reliefs et en précisant les ornements.

Loin d’être gadget, cette innovation a tapé dans l’œil des musées. Ce robot permet par exemple de reproduire à l’identique une œuvre conservée à l’étranger. À l’abbaye française de Cluny, les visiteurs peuvent ainsi découvrir une réplique d’une sculpture partie aux États-Unis, sans avoir à traverser l’Atlantique !

Mais pour que le résultat ressemble aussi parfaitement à l’original, le robot ne peut pas tout faire. Pour insuffler à la statue de la sensualité et du caractère, la main d’un sculpteur bien humain reste indispensable !

La Caisse d’Epargne accompagne une nouvelle fois les apprentis tailleurs de pierre
Très engagée dans la sauvegarde du patrimoine, la Caisse d’Epargne poursuit son partenariat avec le Groupement des entreprises de restauration des monuments historiques (GMH), en équipant les apprentis tailleurs de pierre d’ordinateurs adaptés à leur formation. Un joli coup de pouce pour un métier de passionnés. Retour sur la remise de ces ordinateurs et témoignage de trois apprentis ici.

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*