Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Mécénat > Un sacré roi

Mémo • Mécénat

Un sacré roi

6 juin 2018

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

28 Avis

Où l’on rencontre un roi qui peut se voir en peinture.

Paris, Île de la Cité, 1248. Après sept ans de travaux, on peut enfin admirer la Sainte-Chapelle. Érigée par le roi Louis IX, cette chapelle est destinée à accueillir de précieuses reliques, dont la Couronne d’épines qu’aurait portée le Christ. Cet écrin tout en vitraux est impressionnant, voire surprenant…

En admirant les immenses verrières colorées, on aperçoit entre deux rois bibliques, un roi bien vivant : Louis IX lui-même ! Mais que fait-il là ?

Au milieu de ces 1113 scènes religieuses tirées de la Bible, c’est bien le monarque qui s’est mis en scène. On l’y voit en train de présenter la Sainte-Chapelle et d’y déposer les reliques.
À l’époque, les vitraux, ces grandes images colorées, sont bien utiles pour faire passer messages religieux ou politiques. Et ça, Louis IX l’a bien compris !
En effet, en plus de s’être invité dans les scènes bibliques, son panneau précède celle de l’Apocalypse dans la lecture des vitraux.
Le roi souhaite ainsi rappeler son rôle sacré : faire le lien entre le Christ et les hommes. En intervenant à l’étape finale, il s’impose comme le dernier roi biblique guidant son peuple jusqu’à la fin des temps. Pas vraiment un second rôle donc !

Et plus de sept siècles plus tard, l’Apocalypse prédite n’ayant pas encore frappé, il est toujours possible d’admirer cette merveille de l’art gothique.
Grâce à la nouvelle technologie et aux actions du GMH, dont la Caisse d’Épargne est partenaire, les vitraux ont récemment retrouvé leur éclat d’antan. Le High Tech au service de l’ancien ? Un débat passionnant qui alimente tous les ans le colloque High Tech & Patrimoine.

Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Notez de 1 à 5,
5 étant la plus haute note

À découvrir

 
Rendez-vous ?
Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*