Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Patrimoine > Les clés pour un entretien réussi avec son conseiller

Mémo • Patrimoine

Les clés pour un entretien réussi avec son conseiller

16 juillet 2018

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

157 Avis

Faire un bilan patrimonial avec son conseiller en gestion privée permet de prendre les bonnes décisions et d’effectuer les bons arbitrages, mais implique de prendre le temps nécessaire pour ne rien laisser au hasard. Revue de détails avec Christophe Quesne, responsable animation gestion privée à la Caisse d’Epargne de Normandie.

La confiance au cœur de la démarche

Pour Christophe Quesne, aucun doute : « Un entretien réussi, c’est celui qui va permettre de faire un check up complet de la situation du client, pour analyser le présent et construire l’avenir. » Pour cela, la première condition est d’avoir du temps, de façon à aborder en détail les trois éléments clés que sont la situation familiale, le bilan professionnel, et l’état du patrimoine. Cela nécessite aussi de la préparation, mais surtout de la transparence de la part du client.

Trois éléments clés à aborder

La connaissance de la situation familiale est indispensable pour traiter la suite. On ne conseille pas de la même façon un célibataire sans enfant et une personne remariée avec des enfants de différentes unions... Du côté professionnel, on doit pouvoir mesurer le montant et la régularité des revenus, mais aussi les perspectives de carrière du client « pour être dans l’anticipation ». Quant au patrimoine, il est indispensable de recenser tout ce qui compose l’épargne mobilière et immobilière. « Cela implique que le client sache exactement ce qu’il a dans sa banque principale et ailleurs », précise Christophe Quesne. Enfin, le conseiller va approfondir la situation fiscale du client, au vu de son avis d’imposition.

Réalisation d’un projet avec l’épargne financière

Une fois le check up effectué, vient le moment d’aborder le projet pour lequel l’entretien a été organisé : accompagner vos enfants dans leurs études, préparation de la retraite… en y adossant un calendrier. « Une fois le projet formalisé, le conseiller le quantifie et l’évalue dans le temps, précise Christophe Quesne. Puis il se met en phase de proposition, après avoir mesuré les connaissances financières du client, son appétence au risque, et sa capacité à subir des pertes en capital. Si la situation nécessite une étude plus poussée, il pourra aussi s’appuyer sur l’ingénierie financière de sa direction. »

 

Pense-bête
Parmi les documents juridiques, financiers ou fiscaux qui peuvent être utiles pour un rendez-vous patrimonial, n’oubliez pas : livret de famille, contrat de mariage, actes notariés, avis d'imposition sur les revenus, déclaration de revenus fonciers, et bien sûr les relevés de tous les placements.

 

Pour plus d’informations sur le bilan patrimonial retrouvez la vidéo ici !

Rédaction achevée au 13/07/2018, sous réserve d'évolutions de l'actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Notez de 1 à 5,
5 étant la plus haute note

Épargner pour investir en entreprise

Quel(s) support(s) choisir ? Quelle fiscalité s’applique ? Comment établir le meilleur rapport risque/performance ? Toutes les réponses à vos questions sont dans le dernier numéro du mini-guide bancaire "Les clés de la Banque".

Découvrir

À découvrir

 
Rendez-vous ?
Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*