Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Retraite > Intégrer de la flexibilité dans la préparation de votre retraite

Décryptage • Retraite

Intégrer de la flexibilité dans la préparation de votre retraite

21 octobre 2013

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Compte tenu du fait que la retraite peut durer jusqu’à 30 ans, voire au-delà, vous devez intégrer de la flexibilité dans la préparation de votre retraite, afin de pouvoir faire évoluer votre épargne au cours de cette période. Décryptage avec Véronique Lepage, spécialiste de la Gestion Privée à la Caisse d’Epargne Ile-de-France.

Les produits d’épargne en vue de la retraite proposent :

  • Des sorties en capital
    Vous restez propriétaire de votre capital et pouvez opérer des retraits ou le transmettre à vos descendants.
  • Des sorties en rente
    Vous confiez votre capital à un établissement financier qui le bloque jusqu'à votre départ en retraite. En contrepartie, il vous versera un revenu mensuel lorsque vous cesserez votre activité. Dans certains cas, ce dernier peut bénéficier à l'un de vos descendants après votre décès : on parle alors de réversion.

Privilégier des produits d'épargne qui permettent d'opter pour le mode de sortie

Au final, il est préférable de privilégier les produits permettant de choisir le mode de sortie car la flexibilité doit être le maître mot de la préparation à la retraite. La panoplie est large, à commencer par l’incontournable assurance vie, le contrat de capitalisation ou le PEA (plan d’épargne en actions). Sachez alors que :

  • ces produits doivent être souscrits suffisamment tôt pour bénéficier de l’optimisation fiscale sur les rachats – à partir de huit ans1 ;
  • vous vous ménagez la possibilité d’effectuer des retraits (rachats en assurance vie), mais vous pouvez également calibrer ces produits afin de vous garantir des revenus réguliers, en investissant par exemple sur des supports en euros dans une assurance vie ou sur des actions de rendement dans un PEA ;
  • la sortie en rente d’un contrat d’assurance vie peut être une solution intéressante, mais elle ne doit pas être envisagée dès le début de la retraite car la rente sera alors plus faible, et sans doute insuffisante pour faire face aux besoins en fin de vie. Certains contrats comme Nuances Privilège permettent lors de leur clôture de les transformer en rente viagère par la souscription d’un nouveau contrat de rente. Cela peut être une solution intéressante pour ceux qui souhaitent se ménager du temps avant de décider.

En complément de ces enveloppes, l’immobilier locatif, détenu en direct ou via des structures de gestion (SCPI ou OPCI), peut aussi contribuer à cet objectif à travers les revenus de location. Vous aurez alors les avantages d’une rente en conservant un capital.

Rédaction achevée au 09/09/2013, sous réserve d’évolutions de l’actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

  1. Au bout de huit ans, le capital du PEA ou de l’assurance vie peut être converti en tout ou partie en rente défiscalisée (hors prélèvements sociaux). []

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*