Gestion privée – Caisse d’Epargne

Accueil > Retraite > Préparez votre retraite en fonction de votre profil

Dossier • Retraite

Préparez votre retraite en fonction de votre profil

28 avril 2017

Envoyer l'article par email Imprimer l'article

Toutes les questions à vous poser.

1.Pourquoi est-il désormais essentiel de bien préparer sa retraite en misant sur des produits d‘épargne ?

Le système de retraite français repose sur un mécanisme de répartition : Ce sont les actifs qui cotisent pour les retraités. Or, ce mécanisme est en déséquilibre ces dernières années pour plusieurs raisons :

  • le nombre d’actifs cotisant a baissé par rapport au nombre de retraités
  • l’allongement de l’espérance de vie augmente le nombre de retraités
  • la génération baby-boom de l’après-guerre arrive en âge de la retraite
  • Tous ces facteurs causent un déséquilibre entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de bien anticiper sa retraite en épargnant dès que possible.

2. Quels sont les produits les plus adaptés à ce cas de figure : ceux qui permettent la constitution d’un capital, ou les supports qui prévoient la mise en place d’une rente ?

L’immobilier est une solution à privilégier. Acquérir sa résidence principale, par exemple, permet non seulement de se constituer un capital mais aussi de ne plus avoir les loyers à payer. L’immobilier d’investissement, quant à lui, peut permettre de se constituer un capital par emprunt et de percevoir des loyers, en contrepartie d’un risque en capital.

Mais il est possible d’opter pour un placement retraite qui garantit le versement d’un revenu complémentaire tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. On peut citer par exemple le PERP ou le contrat Madelin qui garantit une rente à vie.

Le PEE et le PERCO peuvent également être des solutions dans le cadre de l’épargne salariale.
Le PEA permet une sortie en rente viagère totalement exonérée.

L’assurance-vie n’est pas spécifiquement dédiée à la retraite, mais c’est un placement complémentaire car il a l’avantage de pouvoir être performant et suivant les supports (euros ou unités de compte) et, il offre plusieurs autres avantages (sortie en rente, rachat total ou partiel en cas de besoins de liquidités).
L’objectif de toutes les solutions envisagées, c’est la garantie de versement d’un revenu complémentaire tout en bénéficiant allègements fiscaux intéressants.

3.Qu’est-ce qu’une bonne stratégie patrimoniale pour préparer sa retraite ? A quel âge s’en préoccuper ? Et en y consacrant quelle part de ses revenus ?

Pour anticiper sa retraite, la bonne stratégie est une conjonction de plusieurs stratégies :

  • chercher à se constituer un capital en investissant dans l’immobilier, en diversifiant ses avoirs et en s’orientant vers des placements avec des sorties possibles (rachat total ou partiel, rente);
  • chercher à cotiser le plus possible sur des régimes supplémentaires comme le PERP, Madelin ou article 83;
  • chercher à maximiser le bénéfice de l’épargne salariale (notamment avec le PERCO).

Pour bien préparer sa retraite, il s’agira de bien anticiper. Et le plus tôt sera le mieux ; à 50 ans par exemple, on sera plus dans une stratégie d’ajustement, sauf à mobiliser des capitaux très élevés.
C'est à chacun, en fonction de son âge, de sa capacité d'épargne, de ses choix de placements et aussi de ses besoins financiers durant toute sa retraite, de définir individuellement la somme à épargner pour compléter sa pension.

4.Quelles sont les priorités à respecter dans cette perspective en termes d’investissement ?

Tout dépend de son profil d’investisseur, de son appétence aux risques, de ses besoins et de son horizon de placement. Mais aussi des objectifs recherchés : âge, volonté d’aliéner son capital ou non, capacité d’épargne… Il n’y a pas de bons ou de mauvais placements.
Il est indispensable d’analyser l’impact de chaque investissement en fonction de son patrimoine global et de multiples scénarios : conjoncture, fiscalité, dépendance, succession… Les enjeux retraite sont nombreux. C’est pourquoi, il est important d’être bien accompagné par son conseiller.

5.Quelles sont les bonnes questions à poser à son chargé d’affaires pour mettre en place sa stratégie ?

Anticiper sa retraite c’est mettre en place une stratégie pour anticiper la baisse des revenus au moment de la retraite et ne pas dépendre financièrement de ses proches.
Pour réussir cette phase de préparation, il convient de se poser des questions essentielles : comment estimer le montant de sa pension ? Combien mettre de côté ? Quelle stratégie patrimoniale mettre en place pour optimiser la préparation de sa retraite ?
Des solutions existent : épargner dans un cadre juridique et fiscal spécifique, investir pour préparer l’avenir…
A l’aide d’un bilan retraite personnalisé, nos chargés d’affaires Gestion Privée se tiennent à votre disposition pour choisir la solution la mieux adaptée à votre profil (objectifs, appétence aux risques, horizon de placement, besoins).

Tout investissement sur les marchés financiers présente un risque de perte en capital.
Rédaction achevée au 28/04/2017, sous réserve d'évolutions de l'actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires

Du même format

Fermer la fenêtre

Newsletter

Afin de recevoir chaque mois notre newsletter, veuillez renseigner les champs ci-dessous.

Pour recevoir la newsletter, merci de renseigner les champs ci-dessous

*champs obligatoires

Êtes-vous client Caisse d'Epargne ?*